Face à la Russie, le président ukrainien vient chercher le soutien de Macron

·1 min de lecture

Face à la menace d'une intervention armée de la Russie qui continue de masser des troupes en Crimée et le long de sa frontière ouest, le Président ukrainien Volodymir Zelensky se démène pour engranger les soutiens internationaux. Après des appels à Joe Biden et Boris Johnson au début du mois et un tête-à-tête avec le Président turc Recep Tayyip Erdogan le week-end dernier, il sera reçu demain à Paris par Emmanuel Macron pour un déjeuner de travail. Celui-ci sera suivi dans l'après-midi d'une réunion en visioconférence avec Angela Merkel. Depuis 2014 et le déclenchement de la guerre dans le Donbass, à l'Est de l'Ukraine, la France et l'Allemagne sont les principaux parrains des discussions entre Ukrainiens et Russes, notamment dans le cadre du format Normandie.

Selon l'Elysée, "cette visite était prévue de longue date mais le contexte la rend encore plus légitime". Si à Paris on s'inquiète d'une possible escalade militaire et des nombreuses violations de cessez-le-feu dans le Donbass depuis le début du mois, le Président français ne devrait pas pour autant apporter un soutien sans condition à son homologue. Il s'agira plutôt "de travailler pour faire baisser les tensions" et "de discuter de la façon dont on peut aller plus loin dans le processus politique pour trouver une issue pacifique", notamment dans le Donbass.

Lire aussi - Ambitieux, calculateur et brutal, qui est vraiment le président ukrainien Volodymyr Zelensky?

La question d'une adhésion de l'Ukraine à l'Otan, devenu...


Lire la suite sur LeJDD