Face à une reprise “à plusieurs vitesses” de l’économie, le FMI tire la sonnette d’alarme

·1 min de lecture

La reprise de l'économie mondiale sera-t-elle en K (avec des gagnants et des perdants), après le choc historique de la crise du Covid-19 ? Oui, semble suggérer le FMI, qui rapporte une reprise "à plusieurs vitesses". "Malgré la grande incertitude sur l'évolution de la pandémie, on discerne de plus en plus la sortie de cette crise sanitaire et économique", a estimé Gita Gopinath, l'économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI). L'institution de Washington, qui a publié mardi ses dernières prévisions mondiales à l'occasion de ses réunions de printemps, table à présent sur une croissance du Produit intérieur brut mondial de 6% cette année (+0,5 point comparé à sa projection de janvier), et de 4,4% l'an prochain (+0,2 point). Preuve de la reprise, le volume d'échanges de biens et services dans le monde va rebondir de 8,4% cette année.

Pour les Etats-Unis, qui ont récemment adopté un plan d'aides de 1.900 milliards de dollars, les projections de croissance pour 2021 et 2022 s'établissent respectivement à 6,4% (+1,3 point) et 3,5% (+1 point). La première économie du monde reprend de la vigueur grâce à une campagne de vaccination accélérée -- plus de 3 millions de doses injectées par jour -- ce qui a permis d'assouplir les restrictions dans les secteurs de la restauration, de l'hôtellerie et du tourisme. Les Etats-Unis sont même "la seule grande économie" dont le PIB 2022 va dépasser la prévision qui avait été faite avant la pandémie, souligne le FMI. Et, la croissance américaine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’inflation sur les aliments et les matières premières va aggraver la faim dans le monde
Norvège : il tente de parcourir 40 km en ski pour éviter la quarantaine obligatoire
#saccageParis : le hashtag sur la saleté de la capitale agace la mairie de Paris
Les plateformes d'école à la maison tombent en panne
Histoire, or, commerce… ce qu’il faut savoir sur le Groenland (Danemark)