Face à la pollution en Inde, le ministre de la Santé conseille de manger des carottes

Paul Guyonnet
Face à la pollution en Inde, le ministre de la Santé conseille... de manger des carottes

INDE - “Antioxydantes, source de vitamine A et de potassium.” Alors que le nord de l’Inde, et en particulier les environs de la capitale New Delhi vivent depuis plusieurs jours dans un brouillard de pollution si dense que la plupart des vols ont été déroutés vers d’autres aéroports, le gouvernement ne semble pas prendre la mesure du phénomène. 

C’est ce que l’on pouvait comprendre des réactions au message d’Harsh Vardhan, le ministre de la Santé indien, qui vantait les propriétés nutritionnelles et antioxydantes... des carottes. “Manger des carottes aide votre corps à obtenir la vitamine A, le potassium et les antioxydants qui permettent de lutter contre l’héméralopie (la difficulté à voir quand la luminosité baisse, ndlr) si commune en Inde. Elles aident aussi contre d’autres difficultés liées à la pollution”, écrivait-il. 

Un message qui lui a valu nombre de commentaires fleuris. “C’est votre premier conseil face à la pollution? Vous feriez mieux de quitter votre poste et de le laisser à quelqu’un capable de réellement faire quelque chose...”, lui a par exemple répondu un étudiant en sciences. D’autres ont préféré rire orange de ces conseils. 

Il faut dire que l’épisode de pollution actuel ne doit absolument pas être pris à la légère. Alors que l’OMS (Organisation mondiale pour la Santé) recommande de ne pas dépasser les 25 microgrammes de particules fines PM2,5 par mètre cube d’air, les niveaux mesurés à Delhi ce dimanche matin...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post