Face à la pénurie d'huile, les agriculteurs se lancent dans la production de tournesol

Les récents événements leur ont donné raison. Certains agriculteurs situés dans le Nord de la France ont eu l'idée de planter du tournesol français pour produire de l'huile et éventuellement compenser une pénurie . Avant la guerre, l'Ukraine assurait la moitié des exportations mondiales jusqu'à ce que tout s'arrête. Un or jaune dont les cours ne cessent de grimper depuis le début du conflit. Vendredi matin, comptez 1.000 euros la tonne, un prix multiplié par trois en un an.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une culture si rentable que la surface consacrée au tournesol en France pourrait même augmenter de 30 % d'ici à la fin de l'année, selon la Fédération des producteurs dans le nord de la France, près de Cambrai. Des agriculteurs se sont lancés dans la fleur jaune depuis déjà deux ans. C'est ce qui s'appelle avoir le nez creux.

Une fleur qui s'adapte à la région Nord

"Vous êtes sur la parcelle de tournesol qu'on a semé il y a une quinzaine de jours", raconte Fabrice. Pour l'instant, les plants ne font que quelques centimètres mais en juillet prochain, c'est un champ de deux hectares et demi de tournesols qui changera le paysage. Fabrice, l'exploitant, s'est lancé dans ce créneau juste avant la guerre en Ukraine et sa pénurie d'huile de tournesol.

>> LIRE AUSSICet incontournable de notre cuisine désormais introuvable dans les grandes surfaces

"La guerre en Ukraine est un facteur amplifiant, peut-être la spéculation également, mais aujour...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles