Face à Monaco, Lyon a joué petit bras malgré ses quatre buts

SO FOOT
·1 min de lecture

Ceux qui ont préféré passer leur dimanche soir devant Star Wars, La Deuxième Étoile ou l'épisode inédit de Faites entrer l'accusé – liste à laquelle on pourrait ajouter Rudi Garcia – ont probablement tous eu la même réaction en découvrant le résultat de Lyon-Monaco (4-1). Le tableau d'affichage est formel : l'OL s'est offert un succès éclatant face à un concurrent, une large victoire pour confirmer son regain de forme, et rappelle à tout le monde qu'il reste un candidat crédible au podium. Oui, mais c'est bien connu, un score ne dit pas tout. Si les plus pragmatiques pourront se satisfaire de cette soirée et des trois points empochés par les Gones, les romantiques, souvent plus exigeants, préféreront déplorer le jeu proposé par le club le plus puissant de l'Hexagone derrière le Paris Saint-Germain. Sans aucune compétition européenne à jouer, Lyon dispose d'un réservoir épatant au milieu comme en attaque. La succession de noms… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com