Face à la méfiance de la population envers les vaccins, Hong Kong pourrait jeter des doses

·1 min de lecture

À Hong Kong, le gouvernement fait face à une réticence de la population vis-à-vis de la vaccination malgré un approvisionnement suffisant de doses. La date de péremption des doses vaccinales approche et de nombreux pays convoitent ces précieuses denrées.

Des millions de doses de vaccins seront bientôt périmées à Hong Kong en raison de la réticence de la population hongkongaise à se faire vacciner. Un comble, au moment où ces fioles sont l'objet, ailleurs dans le monde, de toutes les convoitises.Hong Kong fait partie des pays en tête dans la course à l’approvisionnement de vaccins pour ses 7,5 millions de citoyens. Aujourd’hui, chaque Hongkongais peut se faire vacciner grâce aux doses suffisantes de vaccins Pfizer BioNTech et Sinovac qui leur sont proposées. Pourtant, seulement 14 % de la population a reçu deux doses de vaccins et 19 % une seule. Peu, en comparaison de la situation en France chez qui, bien que ne disposant pas encore de doses vaccinales pour chaque citoyen, compte 5 % de citoyens vaccinés en plus. Au total, Hong Kong a reçu près de 3 263 000 millions de doses du Pfizer-BioNTech. Mais seules 1,2 million ont été administrées.Les doses Pfizer périmées fin septembreDe quoi inquiéter les autorités, alors que le vaccin Pfizer BioNTech sera périmé fin septembre. Thomas Tsang, un ancien contrôleur du Centre pour la protection sanitaire déclare à ce sujet à la radio publique RTHK que " (Les vaccins) ne peuvent être utilisés après la date de péremption et les...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Contre Washington, Netanyahou entend avoir les mains libres face à l'Iran

Les indiscrétions de "Marianne" : chez LR, face à Macron, Christian Jacob guette la fin de la tempête

Arabes israéliens : l'État hébreu face au spectre de la guerre civile

"On n'ose plus regarder par la fenêtre" : à Paris, des riverains manifestent face aux toxicomanes

Conflit israélo-palestinien : Netanyahou va-t-il perdre la guerre des images face au Hamas ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles