Face à la loi anti-avortement au Texas, l'indignation des stars

·3 min de lecture

AVORTEMENT - “C’est assez simple: on devrait toutes être capables de prendre nos propres décisions concernant notre santé et notre avenir.” Comme Eva Longoria, de nombreuses femmes célèbres ont haussé le ton contre la loi interdisant quasiment tout avortement, entrée en vigueur mercredi 1er septembre au Texas.

Cette loi stipule que tout avortement après la sixième semaine de grossesse est interdit, et ce même en cas d’inceste ou de viol. Validée par la Cour suprême dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 septembre, cette loi a été qualifiée de “radicale” par le président américain Joe Biden. Selon lui, elle est une violation flagrante du droit constitutionnel reconnu dans l’arrêt Roe v. Wade”, faisant référence à la décision de la Cour suprême de 1973 qui a garanti un droit à l’avortement dans tous les États américains. Elle “est tellement extrême qu’elle ne prévoit pas d’exception en cas de viol ou d’inceste”, a martelé le locataire de la Maison Blanche.

Depuis, de nombreuses voix se sont élevées pour protester contre cette loi au Texas.

“Interdiction extrême”

“Je suis solidaire des personnes au Texas qui, à partir d’aujourd’hui, sont confrontées à une interdiction extrême de l’avortement après 6 semaines”, a tweeté la chanteuse Pink.

“Je soutiens les femmes du Texas qui ont le droit constitutionnel de prendre des décisions concernant leur santé et leur propre corps”, écrit l’actrice Reese Witherspoon sur le même réseau social.

“C’est assez simple: on devrait toutes être capables de prendre nos propres décisions concernant notre santé et notre futur. Mais entre l’interdiction extrême de l’avortement au Texas et les États qui ont adopté un nombre record de restrictions à l’avortement cette année, nous devons nous battre pour la liberté reproductive de chacun”, lance Eva Longoria.

“Il est temps de lutter”

“La plus récente interdiction de l’avortement au Texas donne aux politiciens, aux voisins, et même aux étrangers, le droit de poursuivre ceux qui fournissent - ou aident simplement les patients à obtenir - un avortement après 6 semaines. Il est temps de lutter pour notre santé et nos droits en matière de reproduction!”, a partagé la comédienne Amy Schumer.

Dans une vidéo diffusée en direct sur Instagram, l’interprète de “Juice”, Lizzo, a elle aussi exprimé sa colère. “Vous avez le droit de faire ce que vous voulez, mais ceux qui écrivent les lois devraient arrêter de foutre leur nez dans ce qui concerne le corps des gens.”

Dua Lipa, Bella Hadid ou encore Alyssa Milano ont aussi pris la parole. Comme ces célébrités, des centaines de femmes expriment leur désapprobation et leur colère à travers le hashtag #BansOffOurBodies.

À voir également sur Le HuffPost: Au Texas, cette lycéenne profite de la remise de diplôme pour défendre le droit à l’avortement

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles