Face à l'inflation, acheter une tombe d'occasion devient possible

Tout peut s'acheter d'occasion, y compris des pierres tombales. Depuis quelques mois, face à l'inflation et à la hausse du prix du gaz , une start-up nantaise, Mémorio, s'est positionnée sur ce marché avec des prix défiant toute concurrence, jusqu'à trois fois moins cher. Conséquence, les clients accourent.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Acheter jusqu'à trois fois moins cher

"Je suis en train de faire le détourage et la dépersonnalisation des monuments." Sur son ordinateur, Lucas est en train de retoucher la photo d'une pierre tombale en effaçant les noms et dates qui sont gravés dessus, pour garantir l'anonymat. La pierre tombale sur laquelle il travaille vient d'un cimetière à Fréjus dont la concession est arrivée à terme.

En lien avec la collectivité ou les marbriers locaux, Mémorio se charge alors de la remettre sur le marché. "On s'est dit pourquoi ne pas redonner vie à des monuments qui sont destinés à être détruits ?", explique Adrien, directeur de la plateforme. "On s'est dit qu'un monument funéraire, ça coûte entre 3.000 et 10.000 euros et qu'il y avait un grand nombre de personnes qui n'avaient pas les moyens d'acheter une pierre tombale neuve."

"J'ai payé 1.800 euros au lieu de 6.000 euros"

Maxime, par exemple, a perdu son père au printemps dernier. Fils unique, il a dû tout organisé mais aussi tout payé, pas facile lorsque l'on a 30 ans. "Avec la livraison, les gravures, l'installation, j'ai payé 1.800 euros au lieu de 6.000 euros chez...


Lire la suite sur Europe1