Face à l'épisode cévenol, les pompiers du Gard et de l'Hérault restent mobilisés

Si les Montpelliérains sont habitués aux épisodes cévenols, celui-ci aura été particulièrement violent . Dans la nuit de mardi à mercredi, il est tombé jusqu'à 150 mm d'eau localement en 2 heures dans le Gard et l'Hérault. Pour faire face à cet épisode, près de 400 pompiers étaient mobilisés tout au long de la nuit.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

"On est intervenu essentiellement pour des mises en sécurité", explique le Commandant Ventosa, chargé de communication opérationnel des pompiers du Gard. "On a mis une quinzaine d'automobilistes et de piétons en sécurité. Ils se sont retrouvés un peu pris de court par la montée des eaux" ajoute-t-il.

Un épisode climatique pas terminé

Les secours ont également été sollicités pour des protections de biens. Et si le commandant se félicite de l'absence de victimes pour le moment, il appelle à la vigilance de tous : "Pour nous, ça reste une situation qui a été maîtrisée. Cependant, il faut rester vigilant car l'épisode n'est pas terminé et on attend encore des pluies dans le milieu de l'après-midi et en début de soirée" souligne le Commandant Ventosa.

Un appel s'applique également aux habitants de la vallée du Rhône. Près de 13 départements du Sud-est de la France sont placés en vigilance orange pour orages violents. L'Hérault, le Gard et les Bouches-du-Rhône sont également placés en vigilance orange pour pluies et inondations. Une forte activité électrique ainsi que de fortes rafales de vent pouvant atteind...


Lire la suite sur Europe1