Cécile Duflot préconise plus de "redistribution" pour lutter contre la hausse de la pauvreté

·1 min de lecture

Des chiffres qui en disent long sur la violence de la crise économique déclenchée dans le sillon du coronavirus. Selon plusieurs associations caritatives, plus d'un million de Français ont basculé dans la pauvreté. D'ici à la fin de l'année ce sont 10 millions de personnes qui pourraient vivre sous le seuil de pauvreté dans le pays, soit avec moins de 1.063 euros par mois. Une hausse préoccupante face à laquelle Cécile Duflot prône une méthode : "la redistribution" des richesses.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 20 novembre 

"La solidarité" comme unique solution aux grandes crises

Invitée d'Europe Soir, l'actuelle directrice générale de l’ONG Oxfam France déplore la perte "de progressivité des impôts français depuis 20 ans". Dans son viseur notamment, la TVA "qui pèse proportionnellement  plus sur les plus pauvres [que sur les plus riches]". Reprenant la phrase d'Emmanuel Macron, "la France doit être une nation de citoyens solidaires", Cécile Duflot affirme que "face à des grandes crises, on ne s'en sort que par la solidarité".

Il faut "un système fiscal plus juste, plus progressif"

D'autant que la "redistribution est utile à tous", insiste-t-elle. "Un épidémiologiste à montrer que les sociétés les plus égalitaires sont en meilleure santé" et qu'à l'inverse les plus inégalitaires vont mal. C'est notamment le cas aux États-Unis, à en croire Cécile Duflot, où "l'espérance de vie est en baisse depuis trois ans". Et de poursuivre, sans...


Lire la suite sur Europe1