Face à la crise énergétique, Ursula von der Leyen émet ses propositions pour réduire les factures

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a prononcé son discours sur l’état de l’Union ce mercredi matin 14 septembre. Elle a réitéré son soutien à l'Ukraine et a également largement évoqué l'explosion des prix de l'énergie due à la guerre qui pèse sur l'économie du continent et proposé des solutions.

Au sein de l’Union, la Commission répond aux appels pressants des 27 qui demandent instamment une action déterminée sur les prix de l’énergie, d’autant qu’on sait qu’ils doivent baisser drastiquement pour garantir la poursuite du soutien des citoyens européens à l’aide à l’Ukraine, rapporte notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet. La présidente de la Commission européenne, vêtue de jaune et de bleu, les couleurs de l’Ukraine et de l'UE, a donc annoncé « une réforme complète et en profondeur » du marché de l’électricité. Le système actuel ne rend plus justice aux consommateurs qui devraient payer moins cher les énergies renouvelables, a-t-elle reconnu.

Ursula Von der Leyen veut découpler les prix de l’électricité de l’influence dominante du gaz. Plafonner les revenus des producteurs d’électricité à base d’énergies renouvelables et de nucléaire permettrait de lever 140 milliards d’euros qui pourraient être aux ménages et aux entreprises qui en ont besoin, a indiqué Ursula von der Leyen.

► À écouter aussi : Énergie et alimentation mondiales au prisme de la guerre en Ukraine [2/2]

Investir dans l'hydrogène


Lire la suite sur RFI