Face à la Chine, l'US Navy développe des bateaux de débarquement

·1 min de lecture

Ce bateau sera “le couteau suisse de la marine”. C’est en ces termes que le général américain Tracy King a décrit l’un des futurs navires de l’US Navy : le Light Amphibious Warship (Vaisseau de guerre amphibie léger en français). Un rapport publié par le Congrès a dévoilé les caractéristiques de ce bâtiment polyvalent qui devrait permettre aux militaires américains de mieux faire face à l’armée chinoise présente en mer de Chine méridionale. Cette région de l’océan Pacifique est convoitée par de nombreux pays riverains comme le Vietnam ou les Philippines mais surtout revendiquée dans son intégralité par la République populaire, qui y affirme “son indiscutable souveraineté”.

La mer de Chine méridionale est parsemée de multiples îlots et récifs, dont plusieurs d’entre eux comme les îles Paracels et Spratleys, sont occupées militairement par la République populaire. Le gouvernement de Xi Jinping y a construit des bases maritimes et aériennes. Or le Light Amphibious Warship (LAW) est spécialement développé par l’US Navy pour naviguer facilement entre les nombreux archipels de la région. Mieux encore, le futur navire de la flotte américaine pourra accueillir à son bord plus de 75 soldats de l’US Marine Corps et les faire débarquer facilement sur les plages des îles concernées.

>> À lire aussi - L'US Navy commande un nouveau type de sous-marin nucléaire géant

Selon les premières estimations du congrès, chaque LAW coûtera près de 84 millions d’euros à l’US Navy, qui prévoit pour l’instant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un mafioso arrêté à cause d’une recette de cuisine
Comment la Chine serre la vis à Hong Kong
Après avoir saccagé une maison la veille, les loueurs Airbnb reviennent pour une seconde soirée
Des baskets "sataniques" font scandale aux Etats-Unis
Canal de Suez : l'Ever Given a été remis à flot, la circulation reprend