La fabrique du mensonge (France 5) Du like jusqu’à l’horreur…

·1 min de lecture

Le 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine, est assassiné par Abdoullakh Anzorov, un jeune islamiste radicalisé, pour avoir consacré un cours à la liberté d'expression. Au départ du drame, le mensonge d'une collégienne qui s'est propagé à une vitesse folle sur les réseaux sociaux. Le 15 mars 2019, à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, Brenton Tarrant assassine 51 personnes dans deux mosquées. Le terroriste a diffusé les massacres en direct sur Facebook. Dans les deux cas, les terroristes se sont radicalisés sur les réseaux sociaux aux yeux de tous et sans aucune modération de la part des plateformes....

À lire également

Hommage à Samuel Paty : Griezmann, Pavard… Les Bleus s'adressent aux élèves

La France a été sidérée par l’assassinat de l’enseignant Samuel Paty. Les réseaux sociaux ont alors été pointés du doigt, eux qui ont permis la propagation d’accusations de blasphème, la désignation d’une cible et la revendication de l’attentat. Sans aucune modération… Depuis, les effectifs de Pharos, la plateforme gouvernementale de signalement de contenus illicites, ont été triplés, et un Pôle national de lutte contre la haine en ligne a été créé au sein du parquet de Paris.

La fabrique du... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi