Fabrice Ondoa licencié par son club belge pour une soirée organisée durant le confinement

·2 min de lecture

Le club belge d'Ostende a annoncé la résiliation avec « effet immédiat » du contrat de son gardien de but Fabrice Ondoa, auquel il est reproché d'avoir organisé une soirée à son domicile au mépris des restrictions liées à la pandémie de coronavirus.

Vainqueur de la CAN 2017 avec les Lions indomptables, le gardien Fabrice Ondoa est désormais sans club. Supposé être l'organisateur d’une fête clandestine à son domicile en plein confinement, le portier du club d’Ostende en Belgique fait l’objet d’une procédure de licenciement signifiée le mardi 15 décembre.

« Nous ne pouvons pas tolérer un tel comportement égoïste et irresponsable »

« En tant que club de football, nous ne pouvons pas tolérer un tel comportement égoïste et irresponsable. Nous n’avons pas encore eu d’infection au Covid-19 et nous faisons tout pour que cela reste comme ça. C’est pourquoi nous rappelons sans cesse à nos joueurs leurs responsabilités. Nous sommes obligés d’engager une procédure de licenciement à l’encontre de Fabrice Ondoa », a souligné le président exécutif du club Gauthier Ganaye dans un communiqué.

La fête a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche et la police est intervenue suite à des nuisances sonores. Onze procès-verbaux ont été dressés pour non-respect des mesures sanitaires. La police d'Ostende a été appelée pour tapage nocturne par des voisins, une dizaine de personnes se trouvaient dans son appartement. « Piétinant les règles anti-corona », certains « fêtards » s'en sont pris « verbalement » aux policiers, assure le KV Ostende.

« Je n’ai rien organisé du tout »

« J’ai appris la nouvelle cet après-midi (mardi 15 décembre, ndlr) par courrier quasiment en même temps que la presse. Je vous avoue être choqué, car les dirigeants n’ont même pas pris la peine de m’inviter à m’expliquer sur les faits qui me sont reprochés », a écrit Fabrice Ondoa sur sa page Facebook. « S’ils avaient pris la peine de m’inviter à m’expliquer, ils auraient compris que je n’avais rien à me reprocher. Je n’ai rien organisé du tout et ce n’était sûrement pas une "lockdown party" (expression utilisée pour désigner une soirée clandestine, NDLR). Les termes sont importants dans la vie », a ajouté le natif de Yaoundé.

Formé au FC Barcelone, Fabrice Ondoa, passé par Séville, est arrivé à l’été 2018 au KV Ostende, sans jamais vraiment parvenir à s’imposer dans les buts. Il n’a pas encore joué un seul match cette saison, le club belge préférant aligner dans ses buts Guillaume Hubert, selon les médias belges. Le KV Ostende est actuellement 9e du championnat belge de football après 17 journées.