Fabrice Luchini : son plus grand regret causé par sa carrière d’acteur

Réputé pour ses sorties télévisuelles exubérantes, Fabrice Luchini donne son avis sur divers sujets dès qu’un journaliste lui tend la perche. De sa relation privilégiée avec Emmanuel Macron à sa passion pour Les Marseillais, le comédien de 68 ans aime partager son opinion avec un sens de la répartie affuté. Sa maîtrise exemplaire de la rhétorique, l’acteur en fait profiter les spectateurs du Théâtre de la Porte Saint-Martin, où il joue son spectacle intitulé Des écrivains parlent d’argent.

Interrogé par Philippe Labro pour Paris Match pour ces lectures de Marcel Pagnol, Émile Zola ou encore Sacha Guitry, Fabrice Luchini s’est une nouvelle fois montré loquace. Le comédien s’est confié sur une multitude de sujets, de sa vie familiale à l’addiction aux smartphones. « C’est névrotique », a-t-il assuré à ce propos, avouant être lui-même atteint du syndrome. « C'est à soigner. Tout moment de désarroi, toute minute d'inaction, je fonce sur mon portable », a ajouté le lauréat d’un César. Lorsqu’il n’est pas plongé dans son téléphone ou dans un classique de la littérature, l’acteur de Jean-Philippe aime profiter d’Illia et Malou, ses deux chiennes. « Elles m'apportent le génie de l'instinct sans ressentiment », a-t-il affirmé. Deux fidèles amies dans une vie que le comédien décrit comme « morne, plate et tranquille ».

« Je n’ai pas bien élevé ma fille »

Au détour de sa conversation avec Philippe Labro, le comédien s’est par ailleurs livré sur l’un de ses regrets, celui de ne pas avoir été

Retrouvez cet article sur Voici

Le crush de Voici : la Crème de jour anti-âge Bio de N.A.E.
Qui est Kevin-Vinnie Dargaud, le chéri de Manon Azem ?
Booder évoque avec humour sa maladie génétique
VIDEO Geneviève de Fontenay fustige Laurent Ruquier après son appel au boycott de Miss France
Aya Nakamura encore visée par des moqueries sur son nom et ses chansons