Fabrice Luchini, en deuil, pleure la mort de celui qui a "bouleversé sa vie"

Fabrice Luchini partage son deuil avec ses abonnés. Sur Twitter, le célèbre acteur a tenu à dédier un petit message à Jean-Laurent Cochet, son ancien professeur de théâtre, décédé dans la nuit du 6 au 7 avril. "Ce matin, mon professeur de théâtre, Jean-Laurent Cochet, dont l’enseignement a boulversé ma vie, nous a quitté", écrit-il pour accompagner un cliché de l'élève et du maitre réunis. "Je parlais encore de lui avant-hier pour une interview sur la Fontaine. Son enseignement était prodigieux", explique-t-il.

C'est l'entourage du célèbre professeur d'art dramatique qui a annoncé son décès au Figaro. L'AFP a rapidement confirmé l'information, expliquant qu'il était "hospitalisé depuis cinq jours à l'hôpital Bichat". Selon des proches, cités par plusieurs médias, il aurait succombé à des suites du virus covid-19. Né en le 28 janvier 1935 à Romainville, il s'éteint donc à l'âge de 85 ans après avoir considérablement marqué le monde du théâtre français.

Après être devenu pensionnaire de la Comédie française au début des années 1960, le comédien montera sa propre école en 1966, le cours Cochet. Il y formera les plus grands acteurs français. En plus du fantasque Luchini, il donnera cours à des légendes comme Isabelle Huppert, Richard Berry, Emmanuelle Béart ou même le plus russe des acteurs français, Gérard Depardieu. Non seulement professeur, il jouait aussi et mettra en scène de nombreuses pièces. Le monde du théâtre pleure donc Jean-Laurent Cochet, lui qui était très respecté par

Retrouvez cet article sur GALA

Kate Middleton et William inquiets : leur message de soutien à Boris Johnson, hospitalisé en soins intensifs
Tensions à la Maison Blanche ? Melania Trump opère encore des changements dans son staff
10 façons de booster son immunité pour protéger son organisme du coronavirus
VIDÉO - Roselyne Bachelot interpelle Christophe Castaner : "Les Français n'y comprennent plus rien"
Stéphanie de Monaco, émue, évoque son "papa" le prince Rainier : "Pas une journée sans que je pense à lui"