Fabrice Di Vizio : l'avocat des antivax atomisé par Gabriel Attal sur le plateau de C à Vous

C'était aujourd'hui que l'avocat des "antivax" était convoqué devant le Conseil de l'ordre du barreau de Paris, afin que soient évoqués les propos et les actions menées par Fabrice Di Vizio durant la crise du Covid. Invité à s'exprimer sur les réquisitions qui ont été prises contre l'avocat, le ministre Gabriel Attal n'a pas mâché ses mots.

Gabriel Attal "il y a des charlatans de la médecine, il y a aussi des charlatans du droit"

Trois mois d'interdiction d'exercer ont été requis contre Fabrice Di Vizio, et la décision sera rendue d'ici au 2 novembre. D'ici là, la situation de l'avocat a été évoquée sur le plateau de C à Vous et a fait réagir Gabriel Attal. "Il y a des charlatans de la médecine il y a aussi les charlatans du droit, a démarré le ministre acquiesçant au fait "qu'il était temps que l'ordre des avocats réagisse", moi ce qui m'a frappé dans le rappel que vous avez fait c'est de voir qu'il y a un certain nombre de médias, de radios, de télévisions qui lui ont donné une tribune. [...] oui je pense que c'était important qu'il puisse y avoir ces sanctions, maintenant je ne pense pas que ça l'empêchera de continuer à raconter n'importe quoi après, partout." a conclu le ministre délégué chargé des comptes publics.

L'avocat avait très régulièrement pris à partie des membres du gouvernement et des médecins sur les réseaux sociaux, et certains se sont félicités de ces réquisitions et de ces poursuites "La symbolique du passage (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Mon poing à la figure" : Jill Biden prête à tout pour défendre sa famille
Giorgia Meloni : qui est Andrea Giambruno, son compagnon et père de sa fille ?
Jill Biden : cette pratique amoureuse malsaine dont elle est adepte
Giorgia Meloni méconnaissable : cette vidéo surprenante de la future cheffe du gouvernement italien à 19 ans
Louis Sarkozy marié : Nicolas Sarkozy, Carla Bruni et Cécilia Attias réunis pour le grand jour