Fabrice Deville, Un si grand soleil : "En dehors des caméras, je veux aider les gens"

© Fabien MALOT - FTV

Qu’est-ce qui vous séduit dans le personnage de Florent ?

Fabrice Deville : Si j’aime son côté un peu classe, il est surtout sympathique, à l’écoute des autres et attentionné. Contrairement à lui, je suis un peu plus impulsif ! Ce personnage m’aide à mettre un peu d’eau dans mon vin dans mon quotidien et je me rends compte qu’être plus pondéré permet d’obtenir plus facilement ce que l’on veut.

Comment expliquez-vous sa popularité ?

Il amène de la légèreté. Les gens peuvent aussi se reconnaître en lui ou suivre son exemple, car, malgré quelques coups de canifs dans sa relation sentimentale avec Claire (Mélanie Maudran), ensemble, ils forment une famille et montrent que l’on peut s’en sortir. En tant qu’avocat, il lui arrive de défendre des personnes gratuitement. Sa générosité me plaît vraiment, car, en dehors des caméras, je veux aider les gens.

À lire également

Mélanie Maudran, Un si grand soleil (France 2) : "Sur le tournage, chacun est au courant de la vie des uns et des autres"

Ce rôle semble taillé pour vous…

Oui, même si, pendant longtemps, j’ai eu l’image du mec costaud et solide. Petit, j’ai perdu mon papa et je pleurais quand je voyais mes copains faire les courses avec...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles