Les Fables de La Fontaine (France 4) Denis Podalydès : "Les fables ont tellement été rabâchées..."

·1 min de lecture

Que représente La Fontaine pour vous ?

Denis Podalydès : Pour moi, La Fontaine est un auteur à deux faces. Il y a celle du fabuliste, que tout le monde connaît depuis l’école, et puis celle, moins connue, de l’esprit libre, d’une grande sensualité, auteur de contes libertins et de poèmes magnifiques, comme Adonis ou Les Amours de Psyché et de Cupidon, que je donnerai d’ailleurs en lecture à Château-Thierry le 4 juillet.

Peut-on regretter que cet auteur soit, peu à peu, effacé des programmes scolaires ?

Il y aurait un côté passéiste à le regretter. Les fables ont tellement été rabâchées que les enseignants peuvent éprouver une certaine lassitude. C’est à nous, les artistes, de redonner une certaine modernité à l’auteur. Par exemple, l’adaptation moderne des fables par Robert Wilson, un metteur en scène américain, est une merveille.

À lire également

Secrets d’Histoire (France 3) : Jean de la Fontaine, plagiaire d'Esope ?

L’an prochain, nous fêterons les 400 ans de la naissance de Molière. Avez-vous prévu quelque chose ?

J’ai fait, avec Jacques Weber, pour France Télévisions, le documentaire Atelier Misanthrope, un exercice d’acteurs autour de la première scène de la pièce.

Quels ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles