Fabien Roussel (PCF) : "Je veux mettre les délinquants mais aussi la misère en prison"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tirs de mortiers contre les forces de l'ordre à Alençon dans l'Orne, guet-apens à Béziers dans l'Hérault, primes pour tuer ou violer des policiers à Savigny-le-Temple en Seine-et-Marne... Les attaques et menaces contre les policiers se multiplient ces derniers jours en France. Une situation inquiétante pour le candidat PCF à l'élection présidentielle Fabien Roussel, explique-t-il au micro d'Europe 1/CNews/Les Échos : "Il est inadmissible de s'en prendre aux policiers, aux gardiens de la paix. Ces hommes et ces femmes ont besoin d'être soutenu."

>> Retrouvez le Grand Rendez-vous tous les dimanches de 10h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici 

Le secrétaire national du Parti communiste français (PCF) plaide pour une augmentation significative du nombre d'hommes sur le terrain, grâce à "la création d'une police nationale de proximité avec 30.000 hommes et femmes, statutaires et mieux formés pour que lorsqu'ils interviennent, ils puissent être protégés". Objectif, "reconquérir certains quartiers abandonnés par l'État", explique le député du Nord.

Le candidat à la présidentielle de 2022 souhaite lier cette augmentation d'effectifs à la lutte contre la pauvreté dans les zones sensibles, afin de combattre efficacement la délinquance, expliquant vouloir ainsi "mettre les délinquants, mais aussi la misère en prison". 

"Rupture de confiance"

Si Fabien Roussel soutient les policiers et les gendarmes face à ces attaques répétées, le communiste reste néanmoins atten...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles