F1 - GP d'Espagne - Grand Prix d'Espagne : Lewis Hamilton signe la pole position

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Lewis Hamilton (Mercedes) a décroché la pole position du Grand Prix d'Espagne, samedi sur le circuit de Barcelone. Le Britannique a devancé Valtteri Bottas et Max Verstappen. Les Grand Prix se succèdent et rien ne change. Les Mercedes n'ont toujours pas de concurrence et viennent de signer un quatrième doublé consécutif le samedi. Lewis Hamilton (Mercedes) a été le plus rapide des qualifications du Grand Prix d'Espagne devant Valtteri Bottas. Avec un chrono de 1'15''584, il a devancé son coéquipier pour 59 millièmes. Le Finlandais avait pourtant les cartes en main pour aller chercher une deuxième pole position de rang mais il a perdu du temps à chaque fois dans le dernier secteur alors qu'il était en avance sur le chrono d'Hamilton. Le Britannique en profite pour réaliser une 92e pole en carrière.

Troisième, Max Verstappen est relégué à... sept dixièmes avec sa Red Bull. Le Néerlandais, vainqueur du Grand Prix du 70e anniversaire le week-end dernier, est parvenu à s'intercaler entre les Mercedes et les Racing Point. Sergio Perez, qui avait manqué les deux derniers Grand Prix après son test positif au Covid-19, a devancé Lance Stroll et s'élancera aux côtés de Verstappen. Avec sa sixième place, Alex Albon souffre encore de la comparaison avec son leader qui a encore roulé huit dixièmes plus vite que lui. Charles Leclerc n'est pas parvenu à trouver des sensations sur sa Ferrari et n'a pu faire mieux qu'une neuvième place à une seconde et demie de Lewis Hamilton. Le Monégasque est ainsi devancé par les McLaren de Carlos Sainz et Lando Norris. lire aussi La grille de départ Habitué des Q3 depuis le début de la saison, Pierre Gasly était le seul représentant français. Mais il n'a pu égaler son meilleur résultat, une septième place pour les remakes des Grand Prix d'Autriche et de Grande-Bretagne, et doit se contenter du dixième rang. Maigre consolation pour le pilote AlphaTauri, il termine une fois de plus devant son coéquipier Daniil Kvyat, Malgré son accident lors des EL3, Esteban Ocon a pu prendre part à cette séance de qualifications grâce au travail de ses mécaniciens. Mais les deux Renault ont buté en Q2 (Ricciardo 13e, Ocon 15e) après deux semaines encourageantes en Grande-Bretagne. Le Tricolore a même été devancé par Kimi Räikkönen, étonnant quatorzième avec Alfa Romeo. lire aussi Le film des qualifications Les problèmes continuent pour Haas dont aucune des deux monoplaces n'a pu passer la Q1. Pourtant très performant vendredi (sixième puis cinquième), Romain Grosjean a été victime de soucis sur son moteur qui a été changé dans la nuit. Et les résultats ont alors brutalement changé pour une seizième place de Kevin Magnussen et une dix-septième position pour Grosjean.