Fêtes de fin d'année : des "réveillons solidaires" plus difficiles à organiser" affirme la Fédération des acteurs de la solidarité

franceinfo
·1 min de lecture

Les fêtes de fin d'année sont l'occasion de se retrouver en famille ou entre amis. La crise sanitaire et la fermeture des restaurants favorisent l'isolement. Cette période est particulièrement difficile pour les personnes isolées et les personnes pauvres. "Tous les signaux de la pauvreté sont au rouge", a expliqué samedi 26 décembre sur franceinfo Florent Gueguen, président de la Fédération des acteurs de la solidarité. "Les associations contre l'exclusion sont très inquiètes pour l'année 2021", a-t-il ajouté. Florent Gueguen a aussi indiqué que "les réveillons solidaires ont été moins nombreux" en cette fin d'année "du fait des mesures de protection sanitaire".

franceinfo : Comment se sont déroulés les Noël solidaires ?

Florent Gueguen : Les réveillons solidaires étaient plus difficiles, ils ont été moins nombreux du fait des mesures de protection sanitaire qui rendent plus difficile l'organisation de repas collectifs. Il y a moins de bénévoles dans les associations de lutte contre l'exclusion, en particulier en raison du retrait d'un certain nombre de bénévoles un peu âgés qui ne peuvent plus intervenir auprès des publics. Nous veillons malgré tout à marquer le coup de Noël parce que c'est une grande fête de solidarité et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi