Fêtes de fin d’année : la gastronomie innove

Sur la table de fête des Français cette année, il y a un ingrédient avec lequel il faut bien composer : le coronavirus. Dans sa brasserie, le chef triplement étoilé Eric Frechon affine son menu de Noël. Boudin de homard aux morilles, poularde aux légumes oubliés et truffes : en cette période de crise, il veut chouchouter ses clients. "L’enjeu de cette année, c’est d’arriver à leur faire oublier cette mauvaise année qu’on a passé et qu’on termine sur des bonnes notes", confie le chef. De la haute gastronomie à emporter Crise sanitaire oblige, ce menu digne des grandes tables sera uniquement disponible à emporter. Eric Frechon a déjà enregistré 70 commandes pour le jour de Noël, alors il a fallu s’adapter. Tout le menu a été pensé pour pouvoir être réchauffé, en gardant toute sa saveur. Les clients repartent avec un mode d’emploi pour reproduire l’assiette. Cela fait plusieurs semaines que la brasserie vend ainsi ses plats du quotidien.