Fête du Travail à Paris : l'agression d'un pompier vivement condamné par la classe politique

Selon un premier décompte des violences du 1er-mai rendu public par Gérald Darmanin, huit policiers ont été blessés à Paris dans des affrontements et 54 casseurs ont été interpellés.

POLITIQUE - “Ils sont venus pour s’en prendre aux institutions de la République.” Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur a dénoncé ce dimanche 1er mai, en fin de journée, les violences qui ont émaillé le cortège parisien de la fête des travailleurs.

De nombreux accrochages ont opposé les forces de police à des groupes très mobiles de jeunes vêtus de noir. Une vingtaine d’enseignes, en majorité des McDonald’s, assureurs, agences immobilières ou banques, ont été endommagées par des “casseurs”, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de l’article, d’après la terminologie employée par le ministre de l’Intérieur.

Selon un premier décompte donné par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin dimanche soir, huit policiers ont été blessés dans ces affrontements et 54 personnes interpellées.

“Soutien total”

Autant de scènes qui indignent les responsables politiques de tous bords. Du communiste Fabien Roussel à la patronne de région LR Valérie Pécresse en passant par des responsables de la majorité ou le chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, tous s’accordent pour condamner de tels faits.

Une scène semble concentrer les réactions. Elle montre l’agression d’un sapeur-pompier, à Paris, qui tentait d’éteindre un incendie de palettes, par une femme. Cette dernière a été interpellée. Une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, et qui a été dénoncée rapidement par de nombreux responsables politiques.

A voir également sur Le HuffPost: Salaires, retraites, écologie, contre Macron... voici pourquoi ils manifestent ce 1er-mai

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Défilé du 1er-Mai : un pompier pris à partie et frappé, en marge du cortège parisien

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles