Fête nationale française : que célèbre-t-on vraiment le 14 juillet ?

·1 min de lecture

Officiellement, la fête nationale française ne célèbre pas la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, mais l’unité retrouvée de la France.

La genèse de la fête nationale française est parfois mal connue. Ce 14 juillet 2021 marque le 232ème anniversaire de la prise de la Bastille. Mais ce n'est que près d'un siècle plus tard que le 14 juillet a commencé à être célébré officiellement par la République, et pas en hommage à l'insurrection parisienne. En la matière, la légende a pris le pas sur la réalité historique. Ainsi, on évoque souvent la prise de la Bastille comme la fin de l'absolutisme, puisqu'une simple lettre de cachet du roi pouvait y valoir un séjour. Mais sous Louis XVI, cette pratique était nettement moins utilisée par le pouvoir royal que sous Louis XIV, et la démolition de la prison était déjà envisagée. Le peuple révolté de Paris ne libérera que deux fous, quatre faussaires et un incestueux enfermé à sa propre demande.

La prise de la Bastille le 14 juillet 1789 était plutôt motivée par des impératifs militaires. Quelques jours auparavant, le roi a congédié Jacques Necker, le seul ministre en qui le tiers-état a confiance. Le 12 juillet, Camille Desmoulins enflamme la foule au Palais Royal. Les appels aux armes se multiplient et les invalides sont pillés. Les émeutiers redoutent cependant que les troupes du roi interviennent. Ils ont besoin d'une place forte et surtout des munitions entreposées à la Bastille. L'assaut est donné et le gouverneur du fort finit par se rendre. Sa tête finira au bout d'une pique.

Célébrer l'unité plutôt que la révolte

Dès l'année suivante, on choisit ce j [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles