Fête de la musique : arrestations en série après des piqûres

Pendant la Fête de la musique, des cas de piqûres ont été rapportés (photo d'illustration).
Pendant la Fête de la musique, des cas de piqûres ont été rapportés (photo d'illustration).

Mercredi 22 juin sont en cours plusieurs gardes à vue de personnes soupçonnées d'avoir piqué plusieurs participants, pendant la Fête de la musique à Versailles et à Asnières en banlieue parisienne, a appris mercredi l'Agence France-Presse de sources concordantes. Selon une source policière, plusieurs personnes se sont plaintes de piqûres pendant un concert à Versailles mardi soir. Grâce à leurs témoignages et à une vidéo de l'agression, un homme a pu être interpellé, sans que la seringue ne soit retrouvée. Selon le parquet de Versailles, sollicité par l'AFP, le suspect, un homme de 37 ans, a été placé en garde à vue pour administration de substances nuisibles et violences volontaires avec arme. Les plaignantes sont deux jeunes filles âgées de 15 et 16 ans, a précisé le parquet. Les examens de santé des victimes sont en cours.

Également en banlieue parisienne, cette fois à Asnières dans les Hauts-de-Seine, quatre personnes ont été placées en garde à vue pour violences aggravées et administration de substances nuisibles, selon le parquet de Nanterre sollicité par l'AFP. Le nombre précis de victimes reste à déterminer. Selon le ministère de l'Intérieur, huit personnes au total ont été interpellées en France pour des faits similaires lors de la Fête de la musique. Du 1er janvier au 17 juin, 1 004 plaintes ont été déposées pour des piqûres, selon la même source.

À LIRE AUSSIFête de la musique : attention, ça risque de piquer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles