Fête de l'Humanité : Darmanin condamne des propos anti-police tenus lors d'un concert

·2 min de lecture

Des spectateurs de la fête de l'Huma ont scandé "Tout le monde déteste la police" avec le rappeur Soso Maness. Un chant qui a notamment fait réagir le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

"Tout le monde déteste la police". Le rappeur Soso Maness a fait reprendre en cœur ce slogan anti-police aux spectateurs présents à son concert ce vendredi à la fête de l'humanité. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La scène a provoqué un déferlement de réactions sur les réseaux sociaux. Avant d'entamer ce chant, l'artiste de 34 ans a critiqué le film "Bac Nord" de Cédric Jimenez qui raconte l'histoire de membres de la Bac des quartiers Nord de Marseille de leur point de vue. "C'est de la grosse merde", a estimé Soso Maness devant son public vendredi soir.

Le rappeur, qui a déjà fait de la prison pour trafic de stupéfiants, chante régulièrement sa haine de la police dans ses tubes dont le dernier "Petrouchka" a déjà été visionné plus de 76 millions de fois sur Youtube

Les personnalités de droite expriment leur soutien à la police

Le député Les Républicains Éric Ciotti s'est aussi indigné et a estimé que "le gauchisme méprise la République" et est "un danger à combattre". La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a, elle, rappelé son "soutien indéfectible à nos forces de l'ordre". Elle a évoqué le sujet lors de son débat samedi face à Fabien Roussel, le secrétaire national du Parti communiste.

Ce dernier a déclaré qu'il ne "cautionne pas du tout" ces propos et qu'il les "condamne fermement" sur l'antenne de BFMTV ce dimanche. 

"C'est faire un mauvais procès à la Fête de l'Humanité que de penser que c'est des propos qui sont repris par tout ceux qui participent à la fête. Ils sont très infimes, très peu nombreux ceux qui ont dit ça et ils sont beaucoup plus nombreux ceux qui ont parlé de fraternité, d'amitié, de paix dans la fête de l'humanité", a ajouté Fabien Roussel.

Le syndicat Unité SGP Police s'est aussi ému de cette polémique. Il s'agit du "signal d'une haine anti-flic décomplexée qui se répand et de la bêtise crasse" a estimé le syndicat. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles