Fête de Joinville-le-Pont : "Si on veut que le confinement dure plus longtemps, on fait ce genre de bêtises", dénonce le docteur Jérôme Marty

franceinfo
·1 min de lecture

"Si on veut que le confinement dure plus longtemps, on fait ce genre de bêtises", réagit ce dimanche sur franceinfo le docteur Jérôme Marty, médecin généraliste et président de l’Union Française pour une Médecine Libre, après la tenue d'une fête clandestine qui a rassemblé plus de 300 personnes dans la nuit de vendredi à samedi à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) et pour laquelle trois personnes ont été interpellées dimanche matin. Les autorités ont appelé les participants à se faire tester, étant donné qu'un fêtard est positif au Covid-19.


En plein confinement, une telle fête c'est forcément dangereux?


C'est assez dramatique parce que quand on est assez imbécile ou débile, pour faire ce genre de soirée, 300 personnes dans 350 mètres carrés, dans un lieu clos, on peut se demander à quel point les gens qui y ont participé vont oser aller se faire tester et ne vont pas se cacher en quelque sorte. Ils risquent de perdre du temps et de contaminer d'autres personnes parce qu'ils craignent de se faire tester et en quelque sorte d'être pénalisés si on découvre qu'ils ont participé à ce type de soirée. En ce moment même, il y a des services de réanimation qui sont en tension. Il y a des commerçants et des artisans qui meurent au sens propre, économiquement, et si on veut que le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi