Fête clandestine en Belgique : un homme de 21 ans se tue en tentant d'échapper à la police

·1 min de lecture

Un jeune homme de 21 ans, participant à une fête nocturne à Anvers en violation des règles de confinement, s'est tué en tentant d'échapper à la police.

Un jeune homme de 21 ans, participant à une fête nocturne dans un hôtel d'Anvers (nord de la Belgique) en violation des règles de confinement, s'est tué dans la nuit de samedi à dimanche en tentant d'échapper à la police, selon le parquet.

Les forces de l'ordre, qui avaient reçu plusieurs appels pour des nuisances sonores, étaient intervenues dimanche vers 4 heures du matin. Les huit personnes présentes, dont la victime, ont alors essayé de se cacher, a rapporté le parquet d'Anvers, qui a ouvert une enquête.

Une chute du 4e étage

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme de 21 ans est décédé après avoir chuté du 4ème étage, apparemment en tentant de s'échapper par la fenêtre de la chambre, a indiqué un porte-parole du parquet à l'AFP.

Les rassemblements de plus de quatre personnes à l'extérieur du domicile sont actuellement interdits en Belgique dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19. Un soutien psychologique a été proposé aux clients et au personnel de l'hôtel, situé en plein centre d'Anvers, ainsi qu'aux sept autres participants à la fête, choqués par le drame. Ces derniers ont également été entendus par la police.

Dans un autre quartier de la ville, une femme s'est blessée à l'épaule samedi, en sautant par la fenêtre pour tenter d'échapper à la police intervenue lors d'une soirée ayant rassemblé 16 personnes.


Retrouvez cet article sur Paris Match