Féminicides : A Paris, des militantes dressent un « mémorial » pour les victimes de 2020

J.-L.D. avec AFP
·1 min de lecture

FEMMES - 111 femmes ont été tuées en 2020 dans des féminicides

« Honorons nos mortes, protégeons nos vivantes » : une soixantaine de militantes ont dressé dimanche à Paris un « mémorial » pour les victimes de féminicides, en collant sur un mur les prénoms de 111 femmes tuées en 2020. Sarah, Virginie, Grâce, Mathilde, Claudette… les prénoms des victimes ont été affichées en lettre noire sur un mur du 11e arrondissement, situé dans un passage couvert, à l’abri des intempéries.

« En 2020, le patriarcat tue encore : 98 féminicides conjugaux, 11 travailleurs ou travailleuses du sexe et 2 personnes transgenres tuées », proclamait une autre inscription déployée en face de ce mémorial.

Les violences contre les femmes en hausse lors des confinements

Ce chiffre de 98 féminicides - recensés par le collectif associatif « Féminicides par compagnon ou ex », est inférieur aux 146 comptabilisés officiellement en 2019. « Mais en 2020, il y a eu beaucoup plus de violences » contre les femmes, a affirmé à Camille, une des porte-parole du mouvement des « Colleuses ».

Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :

Angers : Un homme mis en examen pour avoir étranglé sa compagne Strasbourg : Condamné pour avoir défiguré son ex-femme Pas-de-Calais : Un homme écroué pour avoir mortellement brûlé sa compagne Lyon : Des bougies aux fenêtres pour mettre en lumière les violences faites aux femmes