Féminicide: elle veut faire reconnaître la faute de l'État dans la mort de sa soeur et de ses parents

1 / 2

Féminicide: elle veut faire reconnaître la faute de l'État dans la mort de sa soeur et de ses parents

C'est une audience qui va compter pour Cathy Thomas. Cette femme attaque ce lundi l'État après la mort en 2014 de sa soeur et de ses parents. Ce triple meurtre a été commis par l'ancien compagnon d'Isabelle Thomas, la soeur de Cathy, alors même que ce dernier était placé sous contrôle judiciaire et avait interdiction de l'approcher. Cathy Thomas veut désormais faire condamner l'État pour "faute lourde".

"Un féminicide qui conduit à trois meurtres, c'est rare, estime Me Isabelle Steyer, l'avocate de Cathy Thomas. L'État aurait dû la protéger." La protéger de Patrick Lemoine, un carrossier de 49 ans. Isabelle Lemoine le rencontre en 2012, alors qu'elle vient de se séparer de son mari et père de ses deux enfants. Leur relation avance vite et le couple s'installe rapidement ensemble. Mais quelques semaines plus tard, les premiers coups pleuvent. Pendant plusieurs mois, la professeure de mathématiques de 47 ans subit les violences. En 2014, elle décide de porter plainte.

L'ex-compagnon sous contrôle judiciaire

Dans sa plainte, Isabelle Thomas explique que son compagnon s'est jeté sur elle, l'a étranglée, l'a tirée par les cheveux et l'a frappée. Sa plainte est alors enregistrée pour "violences volontaires" et non pour "tentative d'homicide". Pour l'avocate, il s'agit déjà du premier dysfonctionnement dans cette affaire. Car après avoir été placé en garde à vue, Patrice Lemoine est laissé libre et placé sous contrôle judiciaire,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi