Féminicide d'Hayange : le suspect mis en examen et incarcéré

·1 min de lecture

Une jeune femme de 22 ans a été poignardée à mort dans la nuit de dimanche à lundi en pleine rue à Hayange. Son compagnon, un réfugié politique serbe de 23 ans, a été mis en examen et écroué mercredi soir pour "homicide par conjoint" et placé en détention.

Le ressortissant serbe soupçonné d'avoir tué sa jeune compagne à Hayange, en Moselle, dans la nuit de dimanche à lundi a été mis en examen et écroué mercredi soir, a annoncé à l'AFP le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri.

Gérald Darmanin annonce une mission d'inspection

Ce réfugié politique de 23 ans a été mis en examen pour "homicide par conjoint" et placé en détention, a précisé le magistrat. Une femme d'une quarantaine d'années chez qui il avait été interpellé lundi lors de sa fuite a été mise en examen pour "soustraction d'un criminel à l'arrestation ou au recherches" et placée sous contrôle judiciaire, a-t-il ajouté.

Après s'être concerté avec Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, et Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé plus tôt sur Twitter l'ouverture d'une "mission d'inspection de fonctionnement pour faire toute la lumière suite au terrible féminicide d'Hayange".

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :