Féminicide à Nice: une Russe tuée à l'arme blanche, l'auteur présumé interpellé

GERARD JULIEN / AFP

Alertés pour des "faits de violence", les services de police ont constaté à leur arrivée le décès d'une Russe de 34 ans, présentant des plaies au niveau du visage, du thorax, de l'abdomen et sur les membres, a précisé le procureur, Xavier Bonhomme, dans un communiqué.

Un homme de nationalité russe, âgé de 52 ans, a été interpellé mercredi à Nice, soupçonné d'avoir poignardé à mort sa compagne de 34 ans, sous les yeux de son fils de 9 ans, a annoncé le procureur de la République. Mercredi matin, les services de police étaient avisés de "faits de violence" commis à l'arme blanche dans une résidence de Nice.

C'est l'enfant de la victime, âgé de 9 ans, qui aurait lui-même alerté les secours.

A leur arrivée, ils ont constaté le décès d'une Russe de 34 ans, présentant des plaies au niveau du visage, du thorax, de l'abdomen et sur les membres, a précisé le procureur, Xavier Bonhomme, dans un communiqué. C'est l'enfant de la victime, âgé de 9 ans, qui aurait lui-même alerté les secours. Un homme de 52 ans, déjà condamné pour des faits de vol en 2016 et 2017, présent sur les lieux et "auteur présumé des coups de couteau" était interpellé et placé en garde à vue pour "homicide volontaire aggravé". Il doit également comparaître en octobre devant le tribunal correctionnel de Nice pour "vol et violences sans incapacité commise sur la victime et le fils de cette dernière".

La nature de la relation entre la victime et l'auteur présumé des faits est toutefois "en cours de vérification", a ajouté le communiqué. D'après un bilan du ministère de l'Intérieur, 146 femmes ont été victimes de féminicides en 2019 et 102 en 2020. Le collectif féministe contre les violences sexistes et sexuelles #NousToutes a dénombré 113 féminicides en 2021. Au total, en France, plus de 200.000 femmes sont victimes de violences chaque année, selon le ministère.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles