Féminicide à Bordeaux : l'ex-conjoint de la victime en garde à vue

·1 min de lecture
L'auteur présumé des faits n'était plus au domicile quand les secours sont arrivés, mais une arme blanche y a été retrouvée (photo d'illustration).
L'auteur présumé des faits n'était plus au domicile quand les secours sont arrivés, mais une arme blanche y a été retrouvée (photo d'illustration).

La liste de féminicides ne cesse de s?allonger. Une énième victime a trouvé la mort, ce vendredi 2 juillet à Bordeaux. Cette femme de 30 ans a été tuée à l?arme blanche par un ex-conjoint. Ce dernier, connu pour des faits de violences conjugales, a été interpellé peu après les faits et placé en garde à vue, a-t-on appris de source policière.

La victime a été retrouvée morte à son domicile à l?arrivée des secours vers 9h40, a expliqué à l?Agence France-Presse cette source, précisant que l?auteur présumé des faits n?était plus au domicile quand les secours sont arrivés, mais qu?une arme blanche y a été retrouvée. L?ex-conjoint, né en 1984, a été interpellé en fin de matinée à son domicile de Mérignac, à quelques centaines de mètres du domicile de la victime, où il s?était retranché, menaçant de se suicider.

À LIRE AUSSIViolences conjugales : toujours plus de plaintes et de signalements

Connu des services de police

Des effectifs de la Sécurité publique et du Raid sont intervenus et aucun blessé n?est à déplorer. Cet homme « est connu pour des faits de violences conjugales, entre autres », a affirmé une source policière. La victime et le mis en cause, en cours de séparation depuis janvier, ont un enfant qui n?était pas présent sur les lieux à l?heure des faits.

Selon une autre source policière, la victime a été touchée au cou et le suspect a reconnu les faits à l?arrivée de la police à son domicile. Il avait été placé en garde à vue lundi 28 juin, pour du harcèlem [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles