EXTRAIT - "On en prend plein la gueule" : le ras-le-bol des policiers pris pour cible