EXTRAIT - A Marseille ou Toulouse, une rentrée des classes entre soulagement et interrogations