EXTRAIT - Le conflit syrien est aussi "la honte de l'Occident"