EXTRAIT - Quand Alain Duhamel évoque la détestation que suscite Emmanuel Macron