"Extrêmement déterminé", "auto-satisfait", "manque d'humilité" : les réactions politiques aux vœux d'Emmanuel Macron

franceinfo

Emmanuel Macron a réaffirmé sa détermination à "mener à bien la réforme des retraites" lors de ses voeux aux Français mardi 31 décembre, tout en pressant le gouvernement de "trouver un compromis rapide", alors que la grève entre mercredi dans son 28e jour. "Je mesure combien les décisions prises peuvent heurter et susciter des craintes et des oppositions", a reconnu le président, sur un ton sobre.

"Faut-il pour autant renoncer à changer notre pays, notre quotidien? Non. Car ce serait abandonner ceux que le système a déjà abandonné, ce serait trahir nos enfants, leurs enfants après eux, qui alors, auraient à payer le prix de nos renoncements. C'est pour cela que la réforme des retraites sera menée à son terme", a-t-il ajouté.

Un "côté lunaire" et "un manque d'humilité" pour Eric Coquerel

Pour le député LFI de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel, Emmanuel Macron a "envoyé un message très clair aux Français qui est un message de mobilisation". "Les gens vont se mobiliser encore plus fortement pour remettre à sa place ce président qui décidément manque d'humilité", a estimé le député sur franceinfo.

Après l'allocution du chef de l'Etat, Eric Coquerel constate qu'il y a "deux mondes". "Il y a le monde de Macron, et il y a le monde que subissent la quasi-totalité des Français. On nous dresse un portrait quasi-idyllique d'emplois, qui pleuvent d'entreprises qui se créent, d'investissements. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi