Extension du pass sanitaire : Les députés LFI veulent saisir le Conseil constitutionnel

·1 min de lecture

LOI - Les députés LFI estiment que le chef de l’Etat « Emmanuel Macron prend des mesures attentatoires aux libertés »

Après la droite sénatoriale, les députés insoumis ont fait part lundi de leur souhait de saisir le Conseil constitutionnel sur le projet de loi élargissant le pass sanitaire, qui instaure à leurs yeux une société « de contrôle qui détruit la confiance » et « divise ».

Les 17 députés LFI ont « adressé une proposition » de saisine « à l’ensemble de leurs collègues de l’Assemblée nationale pour atteindre le nombre nécessaire ». Le Conseil constitutionnel peut être saisi à l’initiative de 60 députés ou sénateurs. Une fois saisi, il doit statuer dans un délai d’un mois.

« L’exécutif n’a rien anticipé, rien organisé »

Aux yeux du groupe dirigé par Jean-Luc Mélenchon, « l’exécutif n’a rien anticipé, rien organisé. Comme depuis le début de la crise sanitaire [du Covid-19], Emmanuel Macron prend des mesures attentatoires aux libertés. Le monarque décide seul et compte que sa majorité parlementaire applique sans discuter les ordres présidentiels ».

« Il y a six semaines, le Président [Macron] jurait pourtant ne jamais vouloir recourir au pass sanitaire généralisé. L’unité du peuple de France et la confiance sont essentielles pour la lutte contre l’épidémie. La société de contrôle détruit cette confiance, divise et sera contre-productive », jugent l(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Des députés demandent le départ de Martine Wonner de leur groupe
Coronavirus : Contrôles, risque de licenciement… Quels salariés sont concernés par l’extension du pass sanitaire ?
Coronavirus : Bruno Le Maire assure que le pass sanitaire ne concernera que les grands centres commerciaux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles