Extension des mesures, écoles... Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

·1 min de lecture

"Après un an de peine, d'efforts, de fierté et d'actes héroïques", Emmanuel Macron a "appelé à la mobilisation de chacun" pendant le mois d'avril afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19. Le chef de l'État s'est donc adressé aux Français mercredi pour annoncer de nouvelles mesures afin de freiner la troisième vague de coronavirus, alors que le pays dénombre plus de 5.000 cas graves en réanimation, soit plus que le pic de la deuxième vague. Europe 1 vous résume l'essentiel de ces mesures. 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 31 mars

Un confinement national pour un mois

Après avoir rappelé le cap tenu par le gouvernement pendant un an, le président a indiqué que le pays "est entré dans une course de vitesse", entre la vaccination et la propagation du variant britannique. Si les mesures prises jusqu'à présent dans les 19 départements ont eu un effet, il n'est pas suffisant, a expliqué le chef de l'État. "Il faut donc fixer un nouveau cadre", selon Emmanuel Macron, qui passe par "un effort supplémentaire". Un effort qui se concrétise par l'extension du confinement "à tout le territoire métropolitain". "Plus aucune région n'est épargnée, partout le virus augmente", a ajouté le chef de l'État. Un tour de vis qui entre en vigueur dès samedi soir et pour quatre semaines. Le couvre-feu à 19h reste en vigueur. Par ailleurs, les déplacements entre les régions seront autorisés durant le week-end de Pâques. 

Une attestation de déplacement à p...


Lire la suite sur Europe1