Expulsion de Mahjoub Mahjoubi : le bail de la mosquée de l'imam résilié par la mairie de Bagnols-sur-Cèze

Expulsé de France vers la Tunisie le 22 février dernier, Mahjoub Mahjoubi a vu le tribunal administratif de Paris valider cette décision lundi 4 mars. À la suite de celle-ci, Jean-Yves Chapelet, maire de Bagnols-sur-Cèze, ville où officiait l’imam, a annoncé que la mairie allait demander la résiliation du bail de la mosquée. « Un courrier que je viens de signer va être envoyé par huissier à l'Association des musulmans du Gard rhodanien pour résilier le bail accordé à cette association qui gère la mosquée Ettaouba où prêchait l'imam Mahjoubi », a indiqué l’édile d’après Midi libre.

À lire aussi Les embarrassantes proximités entre l’imam Mahjoub Mahjoubi et le maire de Bagnols-sur-Cèze

« Je fais étape par étape », annonce le maire

Envoyée lundi 11 mars, la proposition sera ensuite « mise au vote au prochain conseil municipal du 2 avril », d’après le maire de la commune. Le bail emphytéotique de 18 ans et le loyer de 1 000 euros accordés à l'association avaient été votés à l'unanimité du conseil municipal en 2021 selon le quotidien local qui rappelle également que Mahjoub Mahjoubi est toujours le vice-président de cette association.

Jean-Yves Chapelet aurait décidé de mettre fin à cet accord après la décision du tribunal administratif de Paris. Celle-ci faisait notamment état d'un « éloge de la charia » ou un discours « incitant au terrorisme en faisant une apologie du jihad », en marge de prêches diffusés sur les réseaux sociaux. Mahjoub Mahjoubi avait qualifié, ...


Lire la suite sur LeJDD