Exposition universelle 2030: la candidature sud-coréenne soutenue par tout le pays

La Corée du Sud est en ordre de bataille pour promouvoir la candidature de Busan qui souhaite accueillir l’évènement afin que le pays accède au club très fermé des nations ayant accueilli les deux olympiades, la Coupe du monde et donc l’exposition universelle. Pour l’occasion, les grandes entreprises, le monde de la culture, le gouvernement, tout le monde se met en scène pour tenter de convaincre de choisir Busan, plutôt que Rome ou Riyad, les deux autres villes en lice.

De notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

La Corée du Sud met en avant toutes les qualités qui lui ont permis de devenir un pays avec lequel il faut compter depuis plusieurs décennies : les innovations technologiques, la robotique et évidemment l’importante puissance culturelle. Les autorités ont érigé cette candidature en projet prioritaire sous l’administration Yoon Suk-yeol et pour cela rien n'est laissé au hasard.

BTS, le groupe le plus écouté au monde est mobilisé avec un concert gratuit prévu devant plus de 100.000 personnes le mois prochain à Busan pour soutenir le projet. Le boys band a aussi été nommé ambassadeur de la communication de la candidature et pour les convaincre de participer à la campagne rien n’a été épargné. Le maire de la deuxième ville de Corée du Sud est même allé jusqu’à suggérer que les jeunes garçons puissent remplacer leur service militaire par une « mission » de soutien à la candidature de Busan pour l’exposition universelle. Une proposition polémique dans un pays où le service militaire d’au moins dix-huit mois est toujours obligatoire.

Busan ne recule devant rien


Lire la suite sur RFI