Exposition, livres, magazines : Yan Morvan raconte l'année 1981 en photos

·1 min de lecture

Une myriade de publications et d'expositions seront consacrées cette année au photographe de guerre Yan Morvan. Un magazine tous les quinze jours et un livre par trimestre sous le titre sobre "Archives Yan Morvan" démarrent leur publication ce 1er mai. Le meilleur moyen pour découvrir enfin l'homme derrière l'objectif.

Yan Morvan est un singulier parmi les singuliers. Connu comme l’un des grands photographes de guerre, Morvan devenu le " sulfureux " pour avoir documenté le sexe et la pornographie dans les années 90, traîne une réputation que son goût pour les gangs ne semble pas contredire.Pourtant, la myriade de publications et d'expositions qui font cette année son actualité laisse enfin apparaître l'homme derrière l'objectif, complexe car, comme nombre de ses camarades, sans doute quelque peu complexé. L'appareil comme rempart au monde, comme arme de vérité. Morvan s'intéresse aux combattants et aux travailleurs, que la vie leur fut un choix ou, mieux encore, une épreuve sans fin. Dans une certaine tradition révolutionnaire française qui va de Babeuf à Debord en passant par Blanqui, il est insatiable. Et c'est en toute logique qu'il se trouve place de la Bastille le 10 mai 1981, jour de l'élection de François Mitterrand.Complexité des êtresDe quoi, notamment, faire de l'année 1981 une année incontournable. Un ouvrage éponyme y est consacré. Plus d’une centaine de photos, commentées par Yan Morvan, retracent l’atmosphère de cette année " charnière " qui a suivi la...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?