Exposition : la BnF célèbre Tolkien, le génie de l'imagination

Il se consacre à l'œuvre de son père. Christopher Tolkien, 94 ans, a grandi dans l'ombre d'un génie : le maître britannique et incontesté de l'heroic fantasy, prénommé John Ronald Reuel mais plus connu sous les initiales J.R.R. On lui doit deux monuments de la littérature : Le Hobbit (1937) et Le Seigneur des anneaux (1954-1955). Ce fils dévoué, et unique dépositaire de ses archives, a d'abord illustré les histoires de son célèbre géniteur puis, après la mort de celui-ci en 1973, il a passé le reste de sa vie à publier ses feuilles inédites. Un travail de fourmi qui consistait à déchiffrer son écriture et à mettre de l'ordre : aucune page n'était numérotée!

Lire aussi - Reine superstar, icônes kitsch et vampires... sélection d'expos pop à Paris

Une scénographie spectaculaire

À la tête du Tolkien Estate et en collaboration avec la Bodleian Library d'Oxford, le principal prêteur, il pilote la rétrospective exceptionnelle qui se tient à la Bibliothèque nationale François-Mitterrand. Sublimée par une scénographie spectaculaire, à la fois érudite et accessible, cette exposition réussit le tour de force d'interpeller les admirateurs ­inconditionnels mais aussi le grand public.

On y trouve une sélection de 300 pièces dont des manuscrits calligraphiés avec soin, des dessins, des aquarelles, des jaquettes de livre, des cartes, des tapisseries, des photographies de famille. Elles sont mises en perspective avec des objets qui éclairent les différentes sources d'inspiration et apportent u...


Lire la suite sur LeJDD