Exportations de Rafale en hausse : véritable envol ou... mirage économique ?

Avec la concrétisation cette semaine du nouveau contrat égyptien, le chasseur tricolore de Dassault achève une année faste. Auparavant, le Rafale avait en effet conquis ses premiers acheteurs européens, la Grèce et la Croatie. En Asie, l'Indonésie est intéressée. Après avoir eu du mal à s'exporter, l'appareil militaire trouve enfin sa clientèle. Mais la tendance sera-t-elle durable ? Également au programme de cette chronique de l'éco : une pilule anti-Covid-19 pour les pays pauvres et une grève à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles