Attaque à l'aéroport de Kaboul: Biden promet des représailles contre l'EI

·3 min de lecture

Des explosions ont eu lieu ce jeudi 26 août près de l'aéroport de Kaboul, faisant des morts et des blessés, dont des soldats américains. Le groupe État islamique a émis une revendication. Le président américain a pris la parole. Nos dernières informations.

Selon les Etats-Unis, des tirs de roquette ou des attaques au véhicule piégé sont à prévoir. Washington ajoute que les taliban auraient déjà « déjoué certaines attaques ».

Environ 1500 citoyens américains sont toujours en Afghanistan.

► Le fil de la nuit :

01h10 : le département américain à la Défense annonce un mort de plus après l'attaque de l'après-midi

Le nombre de soldats américains tués dans les attentats à l'aéroport de Kaboul est passé à treize, et le nombre de blessés à 18. « Un treizième militaire américain est décédé des suites de ses blessures à la suite de l'attaque d'Abbey Gate », a déclaré le porte-parole du commandement central, le capitaine Bill Urban, dans un communiqué.

23h55 : pas de preuve d'une « collusion » entre les talibans et le groupe État islamique

« Jusqu'ici, on ne m'a pas fourni de preuve qu'il y ait eu une collusion entre les talibans et l'État islamique », dans l'attentat revendiqué par l'EI, a aussi affirmé le président américain Joe Biden.

23h50 : Joe Biden a ordonné des plans pour frapper des dirigeants et des installations l'EI-K

« J'ai également ordonné à mes commandants d'élaborer des plans pour frapper des actifs, des dirigeants et des installations l'EI-K », a dit Joe Biden, faisant référence à la branche afghane de l'EI, l'État islamique au Khorasan.

23h46 : Joe Biden affirme que les évacuations vont continuer et confirme la date du 31 août

Joe Biden a affirmé que les évacuations d'Afghanistan se poursuivraient malgré l'attentat. « L'Amérique ne se laissera pas intimider », a déclaré le président des États-Unis. « Nous ne nous laisserons pas décourager par des terroristes. Nous ne les laisserons pas arrêter notre mission. Nous poursuivrons l'évacuation. » Il a par ailleurs confirmé que l'armée américaine quitterait bien le pays le 31 août comme prévu.

23h40 : Joe Biden promet de « pourchasser » les auteurs de l'attentat de Kaboul

« Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer », a-t-il affirmé à l'adresse des auteurs de l'attaque, ajoutant que les États-Unis répondraient « avec force et précision ». Ces soldats « étaient des héros qui étaient engagés dans une mission dangereuse et altruiste pour sauver d'autres vies », a-t-il souligné.

23h28 : le président Biden commence son allocution

23h22 : le président Biden devrait bientôt s'exprimer

23h15 : les talibans se veulent rassurants quant aux dernières explosions entendues

22h50 : le témoignage d'Ajmal témoin de l'explosion à l'aéroport

22h05 : Emmanuel Macron condamne « avec la plus grande fermeté les attaques terroristes »

Dans un communiqué, il exprime « ses condoléances aux familles des victimes américaines et afghanes, adresse son soutien aux blessés, et salue l’héroïsme de celles et ceux qui sont sur le terrain pour mener à bien les opérations d’évacuation », avant de promettre que « la France les mènera à leur terme et maintiendra dans la durée l’action humanitaire et de protection des Afghans menacés ».

22h00 : Donald Trump déplore une tragédie qui « n’aurait jamais dû avoir lieu »

L’ex-président américain Donald Trump, très critique des décisions de son successeur Joe Biden en Afghanistan, a dénoncé jeudi une tragédie qui « n’aurait jamais dû avoir lieu » après l’attentat qui a tué treize militaires américains près de l’aéroport de Kaboul.

« Cette tragédie n’aurait jamais dû avoir lieu, ce qui rend notre peine encore plus profonde, et plus difficile à comprendre », a déploré le républicain dans un communiqué. Son épouse Melania Trump et lui envoient aussi leurs condoléances « aux familles des civils innocents qui sont morts aujourd’hui dans l’attaque sauvage à Kaboul », qui a aussi blessé quinze militaires américains.

21h45 : Joe Biden s’exprimera jeudi à 17H00 (21H00 TU)

Le président américain s’exprimera sur « l’attaque terroriste » près de l’aéroport international de Kaboul, a annoncé la Maison Blanche.

21h44 : nouvelle explosion dans Kaboul

Une nouvelle explosion a secoué la capitale afghane jeudi vers minuit, heure locale selon des journalistes de l’AFP. Les causes de l’explosion restaient inconnues dans l’immédiat, faute notamment de communication de l’administration afghane, à l’arrêt depuis le renversement du gouvernement pro-occidental par les talibans le 15 août. Le porte-parole du régime taliban, Zabihullah Mujahid, a indiqué peu après sur Twitter que cette explosion n’était pas due à une attaque, mais à des destructions d’équipements par l’armée américaine à l’aéroport, ce que celle-ci n’a pas confirmé dans l’immédiat.

►Écouter aussi : Le terrorisme, « un nouveau défi pour les talibans au pouvoir »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles