Explosions à Beyrouth: la France envoie plusieurs tonnes de matériel sanitaire

A.S.
·2 min de lecture
Des soldats libanais sont déployés dans un quartier touché par l'explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020 - PATRICK BAZ © 2019 AFP
Des soldats libanais sont déployés dans un quartier touché par l'explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020 - PATRICK BAZ © 2019 AFP

La France va envoyer un détachement de la sécurité civile et "plusieurs tonnes de matériel sanitaire" à Beyrouth, capitale dévastée par deux énormes explosions qui ont fait au moins 78 morts et des milliers de blessés, a annoncé le président Emmanuel Macron sur Twitter.

"Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée", a ajouté le chef de l'Etat.

Trois avions militaires, des tonnes de matériel

Dans le détail, deux avions militaires et un détachement de la sécurité civile (55 personnes, 15 tonnes de matériels) vont être envoyés dès ce mercredi vers le Liban, ainsi qu'un poste sanitaire mobile incluant 6 tonnes de matériel et permettant la prise en charge de 500 blessés. Le personnel et les matériels doivent décoller ce mercredi en milieu de journée et arriver sur place fin d'après-midi.

A la mi-journée, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé que la France enverrait un troisième avion d'assistance militaire au Liban.

Une dizaine de personnels urgentistes doit également rejoindre au plus vite Beyrouth pour renforcer les hôpitaux de la capitale libanaise. Des éléments français de la FINUL étaient déjà intervenus dès mardi soir dans Beyrouth.

Emmanuel Macron avait déjà assuré mardi soir son homologue libanais Michel Aoun du soutien de la France et annoncé l'acheminement de "secours et moyens français" à Beyrouth.

Des moyens français "en cours d'acheminement"

Au cours de l'entretien, le président a exprimé "son soutien et celui de la France au peuple libanais", a déclaré l'Elysée mardi soir. "Des secours et des moyens français sont en cours d'acheminement", a ajouté la même source sans autres précisions.

Plus tôt dans la soirée, Emmanuel Macron avait exprimé sa "solidarité fraternelle avec les Libanais après l'explosion qui a fait tant de victimes et de dégâts ce soir à Beyrouth. La France se tient aux côtés du Liban. Toujours", dans un message rédigé en français et en arabe sur Twitter.

Corps gisant au sol, immeubles dévastés, carcasses de voitures: deux énormes explosions dans le port de Beyrouth ont fait mardi au moins 73 morts et 3.700 blessés, et provoqué des scènes de dévastation et de panique dans la capitale libanaise, déclarée ville "sinistrée".

Article original publié sur BFMTV.com