Explosion : une infirmière décède après avoir sauvé des bébés

Le bilan d’alourdit au Mexique après l’explosion jeudi dernier dans une maternité de la capitale. Une infirmière qui avait sauvé plusieurs bébés à la suite du drame n’a pas survécu à ses blessures. Elle est décédée dans la nuit de mardi à mercredi.

Dans un communiqué, la ville pleure le décès de cette soignante, Monica Orta Ramirez. Elle était âgée de 35 ans.

Cela porte à 4 le nombre de morts. Parmi les 73 blessés de cette tragédie, 20 personnes, dont 9 nouveaux-nés, sont toujours hospitalisées.

Rappel des faits

Environ 40% de la structure de l’hôpital mère-enfants de Mexico a été soufflé par la déflagration. C’est une fuite de gaz dans la pompe du camion qui livrait l’établissement qui serait à l’origine du drame survenu jeudi dernier.

Des précédents

Ce n’est pas la première fois que le pays est endeuillé par des accidents de gaz. En mai 2013, 25 personnes avaient été tués dans l’accident d’un camion-citerne dans l’Etat de Mexico. Quatre mois avant, une explosion de gaz avait fait 37 morts au siège de la compagnie nationale pétrolière mexicaine Pemex.