Explosion: Le président libanais prêt à répondre à la justice

·1 min de lecture
EXPLOSION: LE PRÉSIDENT LIBANAIS PRÊT À RÉPONDRE À LA JUSTICE

BEYROUTH (Reuters) - Le président libanais, Michel Aoun, a fait savoir vendredi qu'il se tenait à la disposition de la justice pour l'enquête sur l'explosion mortelle qui a ravagé une partie de Beyrouth en août 2020.

"Personne n'est au-dessus de la loi, quel que soit son rang, la justice ne peut être rendue que par ses branches spécialisées qui procurent des garanties", déclare-t-il dans un communiqué à l'adresse du procureur général Ghassan Oueidate.

La déflagration d'août 2020 a fait plus de 200 morts et des milliers de blessés. Près d'un an après, la population libanaise dénonce la lenteur des investigations. Aucun haut responsable libanais n'a pour l'heure été entendu.

Le président du Parlement, Nabih Berri, a déclaré jeudi qu'il était prêt à lever l'immunité de ses membres aux fins de l'enquête.

(Reportage Maha El Dahan, version française Sophie Louet, édité par Nicolas Delame)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles